Jour 7 : Repos bien mérité pour les stagiaires

 

Les Orchestres répètent encore et encore…

Aujourd’hui, jour de repos ! Seuls les orchestres répètent, ils doivent être prêt pour mercredi, le grand jour ! Ils ne leur restent que trois petits jours pour se perfectionner avant de monter sur scène… Bon courage !
previous arrow
next arrow
Slider
 

Vous pouvez retrouver la totalité des photos ici !

 

Les cuivres ont brillé hier soir !

Ce sont les classes de trombone, de percussion, de trompette, de cor, d’euphonium et de tuba qui ont joué hier soir à Saint-Denis d’Anjou. Chaque classe est passée séparemment avant de tous monter sur scène pour nous jouer des musiques de films comme Pocahontas, Rocky, Indiana Jones ! 

previous arrow
next arrow
Slider

 

 

Portrait d’un jeune musicien

« Je m’appelle Côme, je vais à l’académie depuis mon plus jeune âge. Je fais du violoncelle depuis 6 ans et j’ai choisi cet instrument car j’aime les instruments graves et pas ceux qui sont aigus. Je viens à l’Académie pour améliorer mon niveau et puis pour approfondir les morceaux déchiffrés en fin d’année avec mon professeur de violoncelle. 

Ce que j’aime à l’Académie : être en société avec les copains qui reviennent tous les ans, l’internat avec les soirées où l’on s’amuse comme le concours d’incroyable talents et la soirée Casino.

Le travail à l’Académie pour moi c’est : le matin orchestre pour les grands qui commence avec 1 heure de partielles puis 1 heure d’orchestre mais plus la longueur des partielles diminuent et plus le travail orchestral devient dense. Il faut donc bien travailler les morceaux pour pouvoir être tous ensemble prêt pour le concert.

L’après-midi il y a cours avec les professeurs, qui durent 45 minutes à 1 heure. Là aussi il faut bien travailler pour qu’une fois l’audition des classes arrivée notre morceau soit joli et avec piano, comme les grands artistes !

Mais pour moi, la musique est un peu particulière car c’est une histoire de famille. Ma mère est professeur de flûte, mon père est régisseur à l’Opéra National de Paris, ma sœur est flûtiste, mon parrain directeur de conservatoire et grand chef d’orchestre. Il y a aussi mon papi bassoniste, il est également compositeur, professeur d’histoire de la musique et directeur de l’Académie. Ma mamie est professeure de musique et de solfège dans une association et dans les écoles. Je suis bien entouré pour progresser vite et bien ! Et ça me plait ! »