Dernier jour : la consécration de douze jours de travail !

PREMIERS CONCERTS des ORCHESTRES,

Les premiers frissons… illuminent le sud-Mayenne !

Deux concerts hier soir mercredi, avec les trois orchestres en scène, dans des cadres magiques, secrets de la Mayenne, si riche en patrimoine et en château. Il y en plus de 600 sur ce territoire et 450 sont habités par leurs propriétaires, un record.   

Il faut avouer que pour de la chance c’est un immense bonheur offert aux stagiaires de se produire au château de la Rongère à Saint-Sulpice et celui de la Barre à Bierné, admirez le spectacle !

70 musiciens à Bierné, 110 à Saint-Sulpice, il ne reste plus personne sans être sous les feux de la rampe.

Admirons nos orchestres en commençant par les plus jeunes l’orchestre symphonietta, puis les plus grands avec le Symphonique et l’harmonie.

 

 

L’Orchestre Symphonique a ouvert les festivités,

Un cadre merveilleux, le château de la Barre à Bierné !

L’orchestre Symphonique, dirigé par Xavier-Romaric SAUMON, a donné son premier concert au château de la Barre, à l’invitation de la mairie de Bierné et grâce à l’accueil somptueux des propriétaires, Madame et Monsieur de Chivré. Un grand merci à eux pour ce moment privilégié, dans ce cadre historique et tellement merveilleux.   

Alexander BORIDIN est à l’honneur du programme, avec deux œuvres maîtresses de son répertoire répertoire, « dans les steppes de l’Asie centrale » et les célèbres « Danses Polovsiennes ». Deux monuments du répertoire post romantique, avec ces grandes mélodies et sa puissance orchestrale.

Comme c’est impressionnant ! Comme c’est magique d’entendre, les yeux fermés ces pièces jouées en plein air, mais quel spectacle merveilleux en les ouvrants en voyant que la moyenne d’âge des interprètes frôle le 17 ans ! La jeunesse n’attend pas le nombre des années dit le dicton, mais là… l’enchantement est mystère et le public ne s’y est pas trompé. Les applaudissement sont à partager entre tous, musiciens, chef, professeurs qui ont préparé les stagiaires et ceux par qui le mystère a été créé, la régie de l’Académie dont le travail colossal doit être salué.

previous arrow
next arrow
Slider

 

 

L’Orchestre d’Harmonie, crée l’euphorie,

Sur les bords de la Mayenne, le Château de la Rongère dévoîle ses fastes !

Le château de la Rongère est certainement l’un des plus beaux édifices du sur Mayenne, ses jardins magnifique, sa perspective depuis l’allée qui conduit au château, son calme en bord de rivière et ses bâtiments majestueux, auréolée par la façade xu XVIIème siècle imposante et subtile.   

L’orchestre est positionné dans l’axe du château, quelle vision merveilleuse et le public peut voir simultanément les musiciens et le château, un ravissement.

Mais là n’est pas l’essentiel, enfin, cela y contribue quand même, c’est la musique qui importe et les auditeurs sont sous le charme. Le dynamisme du chef vient, certes, renforcer la magie, mais ce sont quand même les artistes qui sont les interprètes.

C’est transporté que le public a accueilli ce concert, et une interrogation a été le maître mot de la soirée, comment avoir obtenu un tel résultat en si peu de temps ? La réponse est simple, un travail sérieux, très préparé et suivi, une volonté farouche de réussir et le pouvoir de conviction du chef pour y parvenir.

previous arrow
next arrow
Slider

Le résultat est là… une totale réussite !

 

25 juillet 2019,

Une journée bien remplie !

Fin d’Académie oblige, les concerts meublent grandement la journée… Auditions des classes, concert impromptu au Cloître de Châtreau-Gontier, concert apéritif et grands concerts : Orchestre d’harmonie et symphonietta, classe de chant, classe de piano et musique de chambre, concert de gala, clôture de l’Académie avec le Symphonique…

previous arrow
next arrow
Slider

 

VOILA le programme !