17 juillet : Travail intensif et détente méritée

Aujourd’hui, les stagiaires continuent à se perfectionner et le programme est chargé, la musique est un bonheur et mérite de la rigueur, mais bien sûr cela peut se faire tout en s’amusant.

 

9h – 11h : cours cours cours !

Tous les matins, les stagiaires se réunissent dans différentes salles de cours pour la pratique musicale, encore et encore jusqu’à atteindre « la perfection ». Le site est comme une fourmilière, la musique est partout, elle résonne dans les couloirs, à travers les fenêtres, avec pour point culminant la répétition de l’orchestre d’harmonie.
previous arrow
next arrow
Slider

 

Le travail en partielles…

Jouer dans l’orchestre est un bonheur, mais avant, il faut que l’unification des forces soit préparée pour que, par exemple, les violons 1 ne semblent plus être qu’un seul violon. Cela est valable pour toutes les cordes et nécessite un travail spécifique qui est conduit par des professeurs spécialistes de l’orchestre. Judith, Yasmina, Natallia, Claire et Perrine pour les cordes, Guillaume et Jean-Baptiste pour les cuivres, mais bien d’autres professeurs interviennent pour que tout soit parfait !
previous arrow
next arrow
Slider

 

Belle activité avec l’animation

Ce matin, certains jeunes se sont dépensés en jouant au foot dans la cour du lycée Victor-Hugo, la victoire de l’équipe de France est toujours inspirante…

Hier soir, les mineurs étaient dans leurs locaux au lycée Pierre et Marie Curie, leur laissant toute la liberté pour se dépenser et s’amuser avec des jeux préparés par l’animation, comme le jeu de présentation pendant lequel les stagiaires ont pu se connaître et se découvrir en tournant 2 par 2 pour se présenter.

Pour cette Académie, notre choix a été d’engager des animateurs musiciens pour qu’ils soient réellement inclus dans le travail de l’Académie. Beaucoup ont des spécialités par passion : sport, danse, théâtre, cinéma et bien sûr musique, ce qui leur permet de partager le même langage avec les stagiaires. Se dépenser doit aussi permettre, par changement d’activités, d’oublier la musique pour quelques heures… « n’est ce pas la beauté de l’enfance ? ».  

previous arrow
next arrow
Slider

 

Les interviews des animateurs

Aujourd’hui, Coline et Jean-Baptiste se sont prêtés au jeu de l’interview.

C’est la première année que Coline MORENO vient à l’Académie, elle s’occupe essentiellement des filles entre 15 et 17 ans. Après avoir animé des colos Rock, elle a décidé de tester un nouveau milieu : le classique. Elle appréhendait un peu cette nouveauté, car son instrument de prédilection est la basse et qu’elle ne connait pas le milieu du classique. Mais finalement, elle trouve les stagiaires « très professionnels et autonomes, ils font attention à leur instrument et à ceux des autres, ils respectent les règles ». Elle est également surprise de constater qu’ils sont « volontaires notamment pour l’atelier théâtre », qu’elle anime et où les mineurs peuvent faire des jeux d’improvisation ainsi que des sketchs qu’ils choisissent. 

Pour Jean-Baptiste FERAY, c’est différent ! Il a l’habitude des stagiaires de l’Académie car c’est la troisième fois qu’il intervient en tant qu’animateur. Il a connu l’Académie grâce à son professeur de maîtrise chorale, Mathias CHARTON. Passionné de chant, Jean-Baptiste suit le même groupe de jeunes depuis son arrivée à l’Académie. Pour lui, « voir la progression de chaque élève durant ces deux semaines intensives, les voir devenir de plus en plus professionnels » est la raison qui le pousse à revenir chaque année. Son rôle dans le groupe d’animateurs est plutôt de gérer l’organisation (les levés / couchés, les repas, les trajets entre les lycées…) et plus particulièrement de suivre un groupe de jeunes garçons âgés de 15 à 17 ans.

 

Le programme de demain

18 juillet

Concert Wine & Cheese

Cloître des Ursulines

21h00

 

Ce soir, soirée casino…

Dans la grande cour du lycée Victor Hugo, avec… mais c’est un secret… la venue musicale des professeurs !